Bon Iver – musique – folk

Bon Iver : Un bon album pour cet Hiver

nouvel album

Bon Iver : c’est une sorte de réincarnation des Bee Gees décomplexée…

Pourquoi, décomplexée ? Parce que lorsqu’on se permet de pousser la chansonnette aussi haut, il est difficile d’être pris au sérieux. On se sent vite obligé de se cacher derrière de la disco ou une  autre sorte de mouvement musical loufoque pour légitimer ce registre de castra.

Cependant, Bon Iver est un artiste plein de surprises qui produit une musique inspirée et pleine de nuances qui ne laisse pas indifférent.

Pour dire vrai, je ne le connaissais peu ou pas avant ses collaborations avec Kanye West, notamment dans Lost in the World, reprise éhontée bien que revisitée de Woods (De Bon lui-même) et dans Monster où il se cache  derrière le refrain.

Loin d’être mauvais, Bon évolue en permanence en altitude et ce , sans jamais nous lasser ou nous irriter les tympans.

Prendre de la hauteur, c’est le pari que l’on fait avec l’album éponyme Bon Iver  de… Bon Iver.

Pour passer un bon hiver, Onthehook vous  le recommande. (J’ai oublié de vous dire l’album Bon Iver date de 2011… C’est grave les chroniques anachroniques ?)

Pour vous mettre le cérumen à l’oreille , voici quelques minutes de l’album :

Bon Iver : Bon Iver (Album 2011)

+ un petit bonus :

Bon Iver : Towers

Bon Iver : Skinny Love

(Pour ceux qui pensaient que c’était Birdy l’auteur de ce morceau)