Thierry Roland – commentateur football

Commentateurs sportifs : Les pires ennemis du foot

 

commentateur sportif mort

Tu es un amoureux du football, tu le pratiques et tu adores regarder ces millionnaires permanentés jouer à la baballe. Tu aimes le beau geste et tu exultes devant ton écran plat qui prend tant de relief les jours de matchs…

Des mecs te donnent du plaisir et tu n’y vois aucun mal. Tu es abonné à tous les bouquets satellites, tu as toutes les chaînes de sport pour ne rien rater… Pas un crochet, pas un seul tacle, pas une goutte de sueur.  Tu écoutes la radio avant et  après les matchs pour rester immerger dans ce monde formidable du ballon rond.

Les termes « petit pont », « râteau », « crochet », « double contact » font partie de ton vocabulaire usuel et tu emploies trop souvent aux dires de ta copine des expressions que seuls les aficionados du « cuir  » comprendront avec précision : « il lui a fait l’amour », « il a bouffé la feuille », « c’était téléphoné », « il l’a enrhumé », « quel caviar », « il a pris une valise ».

Oui ! Toi fan de foot, tu n’es que la resucée de ces hommes que l’on appelle commentateur, tu ne fais que recracher leurs propos, sans même penser au bien fondé des mots et expressions utilisés.

« Faire une louche » , « un café crème », « le flip-flap » , « se mélanger les pinceaux » etc…

Un jargon inventé par les conteurs d’hier. Mais qui aujourd’hui perd toute magie au regard des nouveaux dépositaires des micros.

Rares sont ces commentateurs qui éclairent, guident et transcendent par les mots les prestations de nos footballeurs toujours plus physiques, techniques et spectaculaires.

Pire encore ! Au lieu de juste rendre compte des actions, le commentateur se veut aujourd’hui, un véritable acteur du match à l’instar des joueurs. Pour ce métier sans formation, le danger est (pour le détenteur du micro) de penser que le spectateur attend une quelconque performance de sa part. A l’instar de l’arbitre moins le commentateur intervient, plus le match est fluide et agréable. Mais ces derniers temps, malgré la mise à la retraite volontaire ou involontaire de certains fossoyeurs des micros. Le mal est toujours présent voire même s’est aggravé. La multiplication des canaux de diffusion n’aidant pas.

Les chaînes, les fréquences sont différentes mais un même truc bourdonne dans tes oreilles, un même truc gâche ton spectacle… La bière et les pizzas sont bonnes. Cependant, un machin te donne la nausée, l’envie de rendre… Ce sont ces mauvaises vibrations qui sortent tout droit des haut-parleurs de ta télé ou de ton transistor. Des vibrations émises par cette voix… La voix de ce commentateur atteint de diarrhée verbale.

Journalistes ou consultants, peu importe, ils te saccagent minute après minute ces moments rares de bonheur.

Pourquoi tant de méchanceté ?

Journalistes ratés, placard doré. Anciens sportifs sans tunes en quête de reconnaissance ou bien de revanche…Ils sont les vrais ennemis du sport.

Durant des années, ils ont développé leur art de la nuisance et sont devenus des experts en désinformation et en analyses foireuses.

 

Le football les nourrit mais ils nous font vomir…

Voici pour Onthehook, ceux qui excellent dans la pollution auditive (Libre à vous de contester ou de constater) :

 

Football suicideChristian Jean-Pierre (Tombale) :

Largement devant tout le monde. Il a le suicide d’un nombre incalculable de téléspectateurs sur la conscience (Conscience ? Pas professionnelle en tout cas). Non satisfait des performances indigentes de l’équipe de France, CJP nous violente les oreilles et nous donne des bleus à l’âme.

[dailymotion xdbvuw nolink]

 Derrière Christian Jean-Pierre, il y a une flopée d’anciens et de nouveaux du commentaire d’un niveau si médiocre qu’il est difficile d’en faire un classement. Mais ils ont pour point commun de nous faire passer 90 minutes de purgatoire voire 120 minutes lorsque les dieux du football souhaitent vraiment nous punir.

 

Pire commentateur sportif

Denis Balbir : le gominé

(Se coiffe mieux qu’il commente les matchs. On souhaiterait parfois qu’il ait un cheveux sur la langue pour crypter ses propos)

 pire commentateur sportif

Jézabel Lemonier : l’ingénu

(Oui messieurs, cette femme va réussir à vous faire détester le foot ! Un concentré de candeur et d’absurde banalité. )

 

pire commentateur sportif

Jean Marc Ferreri : le non sens

(Le pur produit de la formation footballistique. Plus habile ballon au pied que micro devant la bouche. Il navigue entre approximations et erreurs manifestes.)

 

pire commentateur du monde

Xavier Gravelaine : l’ami qui nous veut du mal

 

le pire commentateur sportif

Alexandre Delpérier : le sens de la mesure

(Des cris, des râles, des onomatopées. Le roi du superlatif et du superlaxatif. Le mec pourrait s’immoler en plein océan…)

 

pire commentateur du monde

Emmanuel Petit : le revanchard

(Ostracisé par le monde du football, Emmanuel Petit est un incompris….Incompris par ses paires mais aussi par nous téléspectateurs. Il prend ce poste de commentateur pour une tribune où il dénonce toutes les injustices du monde. Ceci n’est ni le lieu ni l’endroit ! )

 

pire commentateur sportif

Didier Roustan : le prof

(Une connaissance encyclopédique de l’histoire du football qui malheureusement n’est pas gage de qualité et de pertinence des commentaires… Il aime le football mais le football ne semble pas l’aimer)

 La radio n’est pas exempte de ses individus qui énoncent  sans honte l’inaudible aux heures de grande écoute…

 En radio :

 Roland Courbis : le martyr

Luis Fernandez : le jouor

Gilbert Brisbois : le naïf

Pascal Praud : le repenti

Francesca Antoniotti : le piston

Il est facile de critiquer mais Onthehook souhaite aussi remercier ceux qui éclairent le rectangle vert par leurs analyses et leur répartie : Omar Da Fonseca, Reynald Denoueix, Nicolas Vilas et quelques autres…Mais bien trop peu !

On aime aussi les dézingueurs :

Jean-Michel Larqué :

Il explose l’équipe de France :

Daniel Riolo :

Le foot français :  c’est mauvais !

 

Onthehook aime le foot mais pas ses commentateurs…

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.