nabilla-prison

Lecteurs poubelles…

Non mais tu as appris ça ? Nabilla a poignardé son petit ami !

Euh, c’est qui Nabilla ?

C’est une STAR ! Allo?! Tu regardes pas la télé ou tu ne lis pas les magazines ?

NON !

 

[Dire qu’avant on scandait FREE MANDELA, maintenant on parle de #FreeNabilla]

Je balance sur le net un texte amer comme certain jette une bouteille à la mer.

Sans espoir d’être lu et encore moins d’être liké, je continuerai  sans cesse de noircir le papier.

Submergé de news, d’infos… De l’actu poubelle vous êtes devenus nymphos.

Éboueurs lettrés, vous n’êtes que les réceptacles de cette nouvelle presse spectacle.

Fous d’elle, qu’importe le fond ou le style, pour vous la vérité en est devenue futile.

Idiots et destructeurs, vous raffolez de ces titres mensongers et racoleurs.

Cachée derrière cette expression de culture populaire…Votre soif de connaissance, n’est plus que misère.

Vous ne parlez plus que de biz et de buzz et ne vous rendez plus compte que l’on vous bifle et vous baise.

Rien est trop con pour retenir votre attention…Cadavres, potiches, bouffons sont l’essence de vos collations.

Non mais Allo?! C’est le moment de décrocher, on ne peut se complaire plus longtemps dans cet amas de stupidités et de clichés.

N’y voyez ici aucune arrogance ou encore condescendance, juste le constat sur la dérive de nos existences.

Oui, on est ce qu’on écrit et on devient inéluctablement ce qu’on lit.

Je ne suis qu’un utopiste, qui met en lumière une réalité qui m’ attriste.

Je ne peux rien changer seul mais je ne poserai jamais sur mes espoirs, cet épais linceul.

Couverture de presse, tissu de la honte, cache-misère… Ne fermons plus les yeux, il est temps de tous partir en guerre.

Ouvrons les yeux… Les bons !

 

bee-challenge

# Bee Challenge




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.