fermé le dimanche

Dimanche…Je dis mince ! (Texte proposé par Caro)

 

Dimanche

Tic tac, tic tac…00h59… 1h00, voilà, ça y est on est dimanche !! Emmitouflée sous une couette chaude, on se dit qu’on va pouvoir dormir, regarder la télé, voir ses amis, famille, voisins (pourquoi pas ?!).

Pour moi, le dimanche, c’est le jour du ménage !! J’en profite pour balayer, aspirer, frotter  et c’est avec l’énergie d’une Maria Sharapova que, ce dimanche, dans ma salle de bain, l’accident s’est produit !! CRAAAC !! une douleur aiguë vint me foudroyer la main droite.

Tremblante, j’inspectai mon extrémité. Ridiculement gonflé par le choc, mon index était amputé de son plus bel atout : mon ongle !!

Alors, je vous vois d’ici, Messieurs, avec votre sourire en coin et vos yeux rieurs, mais n’est ce pas pour vous plaire que nous avons, que nous DEVONS avoir recours à tous ces artifices ?!

Mais fermons cette parenthèse d’un autre débat…

Mon ongle donc !! Ah mais pas n’importe quel ongle ! Un ongle vernis, manucuré, décoré par « Sophie », qui pourtant avait mis tout son coeur à le rendre éclatant en m’assurant que « les capechules c’est plus jouli avec vernis, tenir bien » !!

Mais là, pas tenir bien du tout !! J’allais devoir, le lendemain, exposer ma pitoyable petite saucisse cocktail à un monde impitoyaaaaable où la fashion war fait rage : mes collègues!!

Impossible !! NO WAY !!

Il me restait une solution : mon « kit de la petite manucure », acheté un soir de crise de boulimie acheteuse sur la Redoute.

Ciseau, lime, pince, ponceuse, … scalpel ?? Ah bah oui scalpel !! (kit de la petite autopsie ??). J’étais lancée pour un rafistolage maison. Mais, comme on dit, « à chacun son métier » et visiblement ma reconversion express était un échec : ce qui devait arriver arriva : je me coupai ! non, pardon : je m’entaillai le doigt sur toute sa largeur (ben si c’est large un doigt !!) ! Il fallait agir vite pour éviter l’hémorragie (ne souriez pas on ne sait jamais !)

J’enfilai un manteau, et sorti en serrant mon doigt dans mon tshirt pour faire un garrot (j’avais vu ça dans un épisode de GREY’S ANATOMY).

Mon ascenseur, en panne depuis la veille, n’était toujours pas en service. Forcément, les réparateurs ne passent pas le dimanche…

J’arrivai aux urgences et me retrouvai en face de 10, 15, 20 personnes, rouges, vertes, jaunes, toussant, crachant, éternuant….

Demi tour ! La cour des miracles se passera de moi !

Après tout, un doigt ce n’est pas si utile !!

Sur le chemin du retour, je me suis dit que « tiens je me prendrai bien un petit remontant ». Alors je me suis arrêtée chez le seul commerçant ouvert 7 jours sur 7, 24h/24, 365 jours sur 365 : l’épicier !!

10 euros le paquet de pépito, 5 euros la cannette…pas grave, après tout,  on était dimanche !!

Exténuée par tous ces évènements, je suis rentrée chez moi.

C’était l’heure de ma série préférée. Je me suis installée sur mon canapé, entre deux coussins, avec mes pépitos et ma cannette.

Et là, dans un dernier POUF, ma télé a rendu l’âme.

J’ai penché la tête, j’ai regardé autour de moi et j’ai pleuré…

On dit que le dimanche est le jour du seigneur ?! Moi, je me suis dit ce dimanche que les dieux étaient tombés sur la tête !!



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.