king-krule-rock-chanteur-roux

King Krule : Le petit roux nous emmène sur la lune…

king-krule-six-feet-beneath-moon

Le Roux tourne…

Lorsqu’on parle de King Krule, le terme maturité revient comme une rengaine d’un mauvais chroniqueur musique en panne d’idée pour souligner le jeune âge du roux à la voix de baroudeur aguerri. Vicissitudes de la vie ou style soigneusement travaillé ? (Une chose est sûre ça sonne bien)

Pas d’impatience, pas de velléités commerciales à nous faire bouger notre popotin. Comme si son adolescence n’avait jamais existé. King Krule qui a pourtant fait sa crise d’ adulescence avec ses essais hip- hop, nous rappelle avec 6 feet beneath the moon que le talent n’atteint pas l’âge des années.

Dans cet album, on découvre un univers résolument soul mais une soul brute, nue qui caresse à rebrousse poils. Point d’effets superflus, pas de mélodie sucrée ou gourmande. On est dans le dur et j’ai envie de vous dire pourvu que ça dur…

Intimiste, sombre avec une pincée de mélancolie, ce nouvel opus de King Krule est parfait pour faire passer les grises journées d’automne.

King Krule : Easy Easy (Album 6 feet beneath the moon – 2013)

 

King Krule : Out getting ribs (Album 6 feet beneath the moon – 2013)

 

Clip de Neptune Estate : 

[youtube wQf3A2ohX7c nolink]

 



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.