epilation-masculine

On a la même passion mais pas le même maillot…

epilation-maillot-femme-poilue

Comme souvent dans les comportements humains, on fait face à de nombreuses disparités entre les hommes et les femmes. Elles s’apparentent à des injustices pour les uns et à des spécificités pour les autres.

Le poil en est l’archétype. Il n’ a pas la même portée, ni le même rôle symbolique chez l’homme et chez la femme. La période estivale et ses températures caniculaires, nous permettent d’en être les témoins. Branle-bas de combat chez la gente féminine à l’heure d’arborer des maillots de bains toujours plus échancrés et je m’en foutisme assumé pour le mâle poilu et couillu, torse-poil sur les plages.

epilations-maillot-style

Je vous entends déjà me dire c’est normal, les hommes et les femmes ne portent pas le même maillot et les zones exposées ne sont pas les mêmes.

Je vous répondrais,ok, c’est une raison acceptable. Mais j’embrayerais sur la question suivante: Qu’en est-il dans l’obscurité de la chambre à coucher où toutes les zones corporelles sont exposées à la nudité quel que soit le sexe ?

Car certaines zones dites érogènes sont l’objet de toutes les attentions chez les uns et totalement négligées chez les autres. Pourquoi seules les femmes doivent avoir une rigueur quasi militaire au regard de la tenue de leur jardin intime alors que les messieurs, eux, en n’ont rien à secouer et accorde peu de temps au jardinage, préférant bricolage et plomberie.

D’aucuns répondront qu’il est évident qu’au regard de nos anatomies différentes et du déroulement de nos étreintes, certains emplacements exposés méritent un traitement spécifique en vue de satisfaire une exigence esthétique et hygiénique. Cet argument est difficilement réfutable. Mais il ne valide en aucun cas  ni même ne justifie le laissé aller ou la négligence parfois coupable de certains qui confondent  le pubis et la forêt amazonienne.

Sans parler de déforestation, il est nécessaire, à l’instar d’une barbe de trois jours, de tailler et de faire les contours.(Technique du faussement négligé) Il ne faut pas oublier que pour assouvir sa passion de la manière la plus agréable pour l’homme comme pour la femme, il faut  que les parties intimes soient propres et bien entretenues. (Pour rappel, le poil retient les odeurs, colle à la langue et puis n’est pas Zophie Favier qui veut…)

Il est souvent rare chez l’homme de confier son corps à des professionnels. (Enfin…Il y a professionnel et professionnelle)

homme-prostitution

Ce dernier est plus adepte du DIY (Do it yourself), armé de sa tondeuse, il a souvent la main fébrile au moment d’approcher l’engin motorisé de celui qui ne l’est pas.

L’épilation intime masculine existe et est nécessaire ! Si vous souhaitez que votre partenaire est plus le cœur à l’ouvrage, ne rechigne pas à la tache et s’aventure dans des contrées encore méconnues. Le poil doit être  domestiqué… Le chemin du bonheur doit être tracé.

Et puis comme on dit :  « Quand il n’y a pas de buissons dans la forêt, les arbres ont l’air plus grand« .

Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas là d’un article de métrosexuel ou la voix d’un anti-poil primaire, j’en porte moi-même mais la voix d’un ardent défenseur de l’équité homme-femme.

C’est en amoureux d’un sport de machos, le football que je persiste et signe à dire que le maillot brésilien est tout de même plus beau sur une femme que sur un homme.

Qui peut encore en douter…

epilation-maillot-bresilien

 

 

+ Bonus :

Comment te tailler le pubis selon Gillette :

[youtube 1TiJNewpCnY nolink]



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.