Laurent Blanc – liste des bleus

Laurent Blanc : l’espoir réside dans le désespoir !

Laurent blanc - équipe de France

De mémoire de Footix rarement une équipe de France de football n’aura autant crée l’incrédulité quant aux joueurs sélectionnés et leur niveau affiché.

Le sélectionneur français, Laurent Blanc ou plus communément appelé le chevalier Blanc au jour de son intronisation devait être l’homme du changement. Celui qui devait nous faire oublier l’empire du mal et de la discorde qu’avait érigé Raymond Domenech en près de 6 ans.

Nous devions créer le football de demain, basé sur une nouvelle génération de footballeur respectueux du maillot français, bien élevé et talentueux. Ces derniers devaient développer un jeu technique et collectif à l’espagnole avec une plus grande agressivité et une plus grande densité physique (Compte tenu des morphotypes nationaux et de la polémique des quotas).

Laurent Blanc :  » Seuls les joueurs qui joueront dans leur club seront sélectionnables… Je crois que bon,  je prendrai les meilleurs à leur poste , il n’y aura pas de passe-droits « 

2 ans plus tard après des qualifications pour l’Euro plus que  poussives, Laurent Blanc nous annonce une liste élargie de 26 joueurs en vue de participer à sa première compétition internationale en tant que sélectionneur :

Gardiens :

Lloris, Mandanda, Carrasso (3)

Pour les gardiens, il est difficile de discuter les choix du sélectionneur.

Lloris semble au-dessus du lot ou  » de l’eau » car les autres coulent littéralement. Malgré une saison collective sans éclat avec Lyon et déjà 44 buts encaissés son pire total en carrière (0,8 buts encaissés par match). Il a été désigné capitaine de l’équipe de France. Choix surprenant, donner les clés du camion à un garçon timide et introverti (enfin pas toujours), positionné aux antipodes du cœur du jeu. (Son statut  de capitaine et sa forte voire très forte amitié avec Yoann Gourcuff peuvent expliquer la sélection de ce dernier en équipe de France)

Défenseurs :

Mexès, Rami, Koscielny, Yanga Mbiwa, Debuchy, Réveillères, Evra, Clichy (8)

En regardant cette ligne défensive, je me demande qui est vraiment défenseur.

A part Yanga Mbiwa, nous n’avons que des attaquants frustrés ou des milieux pas suffisamment techniques ou à l’aise avec le ballon pour jouer plus haut.

Une charnière centrale Mexès-Rami est un sacré pari. Les deux centraux de Laurent Blanc ont connu un trou d’air en fin saison, multipliant pétages de plomb et erreurs techniques fatales à leurs équipes.

Comme l’a dit un certain Raymond Domenech (Oui oui je cite Domenech) :  » On analyse pas la performance d’un défenseur à ce qu’il sait faire mais plus aux nombres d’erreurs qu’il fait « 

Lorsque l’on regarde les 8 noms couchés sur le papier par Laurent Blanc, on voit un nombre incalculable d’erreurs cette saison et un manque de rigueur défensive pâtant voire… pathétique.

Milieux :

Malouda, Matuidi, M’Vila, Martin, Cabaye, Nasri, Diarra, Gourcuff  (8)

Après avoir passé en revue une défense préoccupante, voici le chantier le plus inachevé de l’ère Laurent Blanc, le milieu de terrain.

Dans le football moderne, le milieu est le nerf de la guerre, notamment avec les formations prisées par les entraineurs du moment : 4-3-2-1 ou le 4-3-3 ou encore le 3-5-2 (La philosophie de ces 3 schémas tactiques est d’avoir la possession du ballon et de pouvoir presser l’adversaire le plus haut possible). Ce qui nécessite des joueurs avec un gros volume de jeu et une technique sans faille au risque d’exposer sa défense à des contre-attaques assassines.

Au regard des joueurs listés par Laurent Blanc, on voit bien le mal du football français : produire des joueurs complets. Car le milieu moderne est technique, physique et intelligent dans le jeu.

Les indiscutables parmi les milieux : Cabaye (La rampe de lancement du 5ème d’Angleterre), Nasri (le petit prince de Marseille mais la cinquième roue du carrosse à City) et M’Vila (L’homme qui a perdu les rênes de sa carrière). Ce sont des bons joueurs de football mais sont très loin du top niveau mondial.

Rarement, l’équipe de France est partie en compétition internationale avec un milieu si faible. A d’autres époques ces joueurs n’auraient même pas pu espérer une sélection en équipe de France A’… C’est fou comme les temps changent.

J’allais oublier de vous parler des autres qui sont là comme bouche-trous ou pour l’ambiance dans le vestiaire et dans les douches.

Malouda, Martin et Matuidi, les 3M , sont là à défaut d’autres joueurs. Ils feront de bons partenaires pour les confrontations à l’entrainement. Malouda et Martin rentreront sur le terrain en cas de pépin et Matuidi coupera les oranges avec le sourire s’il reste dans les 23.

Alou Diarra et Yoann Gourcuff, les deux lieutenants de Laurent Blanc à l’époque bordelaise sont sur la liste pour le « vivre ensemble » du groupe France. Aucune considération sportive est ici prise en compte. Cela nous rassure car on pourrait avoir des doutes sur la compétence de celui que l’on appelle le Président. (Pour rappel : Aimé Jacquet avait dans sa valise un certain Alain Boghossian. Cependant, ce dernier  jouait  aux cotés de grands joueurs dans un championnat relevé. Parme, championne de la coupe UEFA en 99)

Attaquants :

Benzema, Giroud, Menez, Ribéry, Valbuena, Ben Arfa, Rémy (7)

Les chances de bien figurer lors de ce championnat Ukraino-polonais reposent sur eux. Pour éviter de rester à la porte des huitièmes de finale, la clé de l’équipe de France  se situe dans la ligne offensive.

Deux joueurs de niveau mondial (Benzema et Ribéry) et quatre intermittents du spectacle, rien que ça…

Trois solistes (Ribéry, Menez, Ben Arfa) capables de donner des tours de rein à n’importe quelle défense au monde mais souvent auteurs de  matchs d’une médiocrité inexplicable. De leur régularité viendra le salut de l’équipe de France.

Un parvenu, Giroud, méritant sur sa saison avec Montpellier. Un déficit d’expérience criant mais pour celui qui a connu si longtemps le niveau du national, il est temps de se frotter au haut niveau européen. Sa taille permet à Laurent Blanc d’avoir une solution supplémentaire dans ses schémas tactiques. Tout lui sourit en ce moment, pourquoi pas le championnat d’Europe ? (Le serial buteur français, sera-t-il le « céréale » buteur européen ?)

Il y a aussi Rémy qui a été appelé malgré une blessure qui devrait lui faire rater l’Euro. Un joueur qui aurait pu être intéressant pour les bleus, joueur rapide et instinctif. A 25 ans, il me fait penser au  Thierry Henry monégasque qui du haut de ses 18 ans faisait trembler les filets de la D1.

Un cireur de banc, Valbuena, il a tout du joueur qui a été appelé pour faire le nombre. N’apportant aucune valeur ajoutée à la ligne offensive, il sera surement content de se pavaner en slip dans le luxueux hôtel ukrainien de l’équipe de France. Il aidera Blaise Matuidi dans la découpe des oranges. (Oranges : orthographié à la marseillaise)

Pour finir parlons du fer de lance des Bleus, le joyau poli par Mourinho, alias Benzebut. Le madrilène a réussi une belle saison avec son club, il donne enfin la pleine mesure de son talent. Il devra briller pour que l’équipe de France puisse espérer. Saura-t-il porter sur ses épaules la pression de toute une nation ? (Il a déjà porté la pression d’un scandale sexuel avec Zahia, j’ai envie de dire qu’il a les épaules assez larges)

Au final, cette sélection de l’équipe de France est formidable, elle ne nous permet (rationnellement) aucun espoir. On est en plein dans la philosophie du baron Pierre de Coubertin : » L’ important est de participer « , on part en Ukraine et en Pologne pour voir du pays.

Avec cette liste, Laurent Blanc enlève toute pression à son équipe. Et sur un malentendu, on peut toujours passer un tour ou deux et cette performance sera vue comme un exploit voire même un miracle….

 

Le onze type de onthehook.fr : (au regard de la sélection de L.Blanc)

 

                                                     Lloris

Debuchy – Rami – Mexès – Evra

M’Vila

Cabaye – Nasri

Menez                        Ribéry

                                                    Benzema

 

Ps : L’ Ukraine et la Pologne sont des destinations prisées pour leurs jolies filles, il faudra que Benzema, M’Vila et Ribéry restent concentrés tout au long de la compétition.

 

Amis footeux, n’hésitez pas à commenter, ici la parole est libre !

[youtube ATNRq90niUU nolink]

 

 

 




Il y a 20 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. pipipipipilaxs

    pour une tout autre competition en Pologne et Ukraine perso jai une compo beaucoup plus incisive que celle presentee par onthehook..

    • Lecrochet

      En fait, onthehook.fr donne la composition probable de Laurent Blanc mais je suis curieux de connaitre la composition de Mr Pipilaxatif !

      Ps: Qu’entendez vous par  » pour une tout autre competition en Pologne et Ukraine » ?

  2. Gainzbarre

    À la question : Quelle équipe France de pour l euro 2012 ?
    Je pose : Qui est Jean-Pierre Bernès ?
     
    Homme d’affaires par excellence et ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille inculpé dans l’affaire OM-VA, Jean-Pierre Bernès détient, en association avec un autre agent, Alain Migliaccio, le portefeuille de joueurs qualitativement le plus fourni de France, gérant notamment les intérêts de Samir Nasri, Jérémy Ménez, Blaise Matuidi, Franck Ribéry, Adil Rami, et donc Alou Diarra et Yoann Gourcuff. Sans oublier El présidente .
    C est ce que l on appelle une vraie sauce « bernèse ».

    • Lecrochet

      Très très bon point Gainzbarre… Je ne voulais pas mettre en doute l’intégrité de notre très cher sélectionneur mais ton argument sur la sauce Bernèse permet d’expliquer beaucoup de chose.

      Certains parlent aussi de la pression de l’équipementier sportif et de l’équipe marketing des Bleus pour la sélection de Yoann Gourcuff.

      Mais penses-tu que mettre en lumière Yoann Gourcuff et Alou Diarra le plus nul des Diarra ( Et dieu seul sait combien il existe de Diarra dans le monde) est une manière d’augmenter leur valeur ? C’est du 50/50, cet Euro peut être un charnier pour ces deux joueurs ainsi que pour Laurent Blanc.

  3. Anonyme

    Et si « On the Hook » se mouillait pour donner le nom de ceux qui partirons en hélicoptère quelques jours avant le début de la compét… à quelle chambre Laurent Blanc va-t-il frapper pour annoncer la bonne nouvelle ? Quelle joueur, comme Coupet avant lui, va faire une fugue en apprenant que, finalement, il est en vacances ??!


Les commentaires sont clos.