le crochet

Le poème du Crochet

le crochet du capitaine

Mon crochet est ma plume, ton sang sera mon encre.

De ta peau, de ton corps, je ferai mon antre.

Dans tes abysses, je plongerai à ne plus rien n’y voir.

Dans la noirceur de ton âme, je me ferai ivoire.

Ton esprit se consume, mon cœur comme cendrier.

L’amour  nous consomme, rien ne sert de l’oublier.

Je l’écris avant que tout ne s’efface, tes cris ne laisseront aucune trace.