http://onthehook.fr/wp-content/uploads/2015/02/marika-hackman-we-slept-at-last-1050x630.jpg

Marika Hackman : une folk crépusculaire drapée dans du satin

Un délicieux poison dans vos appareils auditifs

Avec un peu de retard car l’album est sorti depuis plus d’un mois, nous avons l’honneur de vous présenter l’album folk de la jeune anglaise, originaire de Brighton, Marika Hackman.

« We slept at last » est le premier album, d’une des nouvelles perles de la Perfide Albion. Une voix qui peut paraître sèche au premier abord, un peu froide mais qui s’accorde si bien aux arrangements subtiles et minimalistes de cette pièce musicale.

C’est ici, une folk élégante, minutieuse, quasi chirurgicale que nous offre la petite anglaise du haut de ses 23 printemps.

La performance vocale est mise au second plan car elle n’est pas nécessaire. Laissez vous pénétrer par ces mélodies pleines de nuances et de surprises. Prêtez l’oreille, à cette guitare mutine, à la délicatesse du violoncelle et aux sonorités exquises du flûtiau.

Marika nous pique, incise délicatement chaque pore de nos tympans pour déverser son délicieux poison.

Vous l’aurez compris « We slept at Last » est une suite de morceaux crépusculaires drapés dans du satin…