nouveau-mot-2013-fracatella

Le nouveau mot de 2013 est …

Fracatella

Un mot comme remède aux maux de l’année 2013

La France s’appauvrit, le taux de chômage enfle, les usines ferment…Entre Copérisation et paupérisation, rien ne va plus. Faites vos jeux, les plus « prolos » jouent  au loto et les plus nantis changent de patrie. La coupe est pleine et les têtes sont vides, la drogue et l’alcool servent de palliatifs à nos errances morales.

Et pourtant, dans cette période noire mais noire comme le trou du cul d’une chèvre, on peut voir quelques signes d’espoir. La tourmente nous oblige à nous recentrer, à  nous concentrer sur l’essentiel.

Quoi de plus important que le partage ?

On communique, on échange, on partage grâce à un outil que l’on forge depuis des millénaires : le langage.

Véritable pont entre les hommes, il est ce lien invisible qui nous rattache les uns aux autres.

Parfois de boeuf et souvent de bois, la langue est une de nos plus belles richesses et cette dernière semble s’enrichir année après année. Bien que l’hexagone soit riche en maux, il l’est aussi en mots. (Et certains diront en homos)

Après une année 2012 qui a vu la standardisation de termes tels que « Ouffissime », « Thug », « Tieks », « Peuks « , » Bolosse », « Dinguerie » « Zlataner » et bien d’autres…

Avec un peu d’avance, je partage avec vous le mot qui va faire fureur partout cette année. De la soirée hype à la cour d’école jusqu’à la cage d’escaliers, ce sera le sésame qui ouvrira toutes les portes.

Les mots ont cette force, celle de convaincre, de séduire, de rapprocher. Ils sont comme des MST, ils passent de bouche en bouche, se transmettent à vitesse grand V et font les gorges chaudes. A l’instar d’ une bonne vieille chaude pisse, tu ne sais pas où tu l’as chopée mais tu la refiles sans vergogne a ton voisin.  (Attention, ce mot est hautement viral)

La première fois que je l’ai entendu, ça a été comme une déflagration. Point nécessaire de m’expliquer le sens, c’était clair et limpide. La signification du terme était inscrite dans ses sonorités et sa prononciation.

Un mot accessible à tous et dont l’utilisation se fait sans peine nonobstant ses consonances quelques peu exotiques.

Allez mettons fin au suspens…

Ce mot, celui qui a déjà marqué et marquera l’année 2013 est….  FRACATELLA ou FRA-CA-TELLA à prononcer en faisant un rictus de satisfaction et un dodelinement de la tête marquant l’auto-approbation.

Ce mot trouve actuellement une large utilisation pour l’expression unanime mais personnelle d’une intense beauté vue, lue, aperçue ou imaginée.

 

Ex 1: « Chouffe, chouffe la meuf, j’ai jamais vu une ganache aussi bonne, elle est aïe aïe aïe…. FRA-CA-TELLA ! Wesh je valide gro ! »

 

Ex 2 : « Je sors de l’expo Nordjstrom sur la vie sexuelle des coléoptères. C’est magistral, l’œuvre est tout bonnement fracatella, je vous la recommande.  »

 

Mais comme souvent les créations même celles créées par de parfaits nobody* se voient détournées et travesties de leur sens premier. Et on commence déjà ici et là à entendre des gens dire : « Grosse soirée hier, je suis complètement fracatella » ou « J’ai la tête qui commence à tourner, je suis FRA-CA-TELLA »

Dans ces deux propositions le terme fracatella est utilisé différemment, dans un premier temps pour exprimer une grosse fatigue à la suite d’une forte débauche d’énergie et dans un second temps, pour signifier un état d’ébriété déjà avancé à la suite d’une consommation importante de spiritueux. Dans les deux cas, l’ intensité est gardée mais la beauté est oubliée…

Ce nouveau mot ne va pas nous changer la vie mais comme il est d’usage de dire aux grands mots, les grands remèdes et que fracatella est tout bonnement énorme, imaginez la suite…

Militons tous et toutes pour que cette année 2013 soit pleine et qu’elle soit FRA-CA-TELLA.

 * Matt et Fab



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.