weaver-johan-weber-3

Rencontre et interview avec Weaver, le Bob Dylan de Göteborg

Parlons avec Weaver, jeune artiste suédois de Göteborg qui nous avait tapés dans l’œil lors d’une écoute fortuite de son EP  » Aiming for Doves » en début de cette année 2014.

Une Folk à la fois sombre et terriblement lumineuse…

Johan Weber aka Weaver a su se frayer un chemin préférentiel dans nos oreilles grâce à des mélodies simples mais subtiles et surtout par une authenticité qui touche les cœurs.

Véritable conteur à l’ancienne, on s’imagine aisément la nuit tombée autour d’un feu de bois écouter le garçon jouer de la gratte et nous raconter ses joies, ses peines et ses frustrations… Car, cet EP est une jolie pièce musicale où Weaver raconte Johan Weber sans masque ni costume.

Tout en simplicité, voix & guitare et son énergie débordante et communicative.

Weaver : Aming Doves EP

 


 

Johan Weber a bien voulu répondre à nos questions et nous l’en remercions :

Quelles sont tes sources d’inspirations ? (le monde qui t’entoure, la société, tes expériences de vie, tes lectures, d’autres artistes…)

A vrai dire tout et rien à la fois. Je fais de la musique à l’instinct, au feeling, tout est une question d’état d’esprit. Mais pour être sincère le plus souvent rien m’inspire. La plus grosse difficulté pour écrire une chanson est de trouver « Le Moment » où tout est en place pour que l’alchimie se fasse.

Ta musique est habitée et passionnée, est-elle le fruit d’un long process de réflexion ou de quelque chose qui vient directement des tripes que tu couches rapidement sur le papier ?

Cela dépend mais le plus souvent cela peut me prendre des mois voire même des années pour être totalement satisfait d’un morceau. C’est un long processus qui implique beaucoup de questionnements et d’angoisses, comme un long accouchement mais une fois que le bébé est né, on peut enfin se réjouir. (J’écris en tout lieu et à tout moment, jour comme nuit)

Quel est t-on mode de création ? Ecris-tu la musique avant tes textes ou vice versa ou en même temps ?

Je n’ai pas vraiment de recette. Cependant, j’écris toujours la musique et les paroles séparément.

Qui sont tes icônes musicales ? Qu’est ce que tu écoutes en ce moment ? 

Euuuh, comme ça, ce qui me vient en tête : Jeff Buckley, The Milk Carton Kids, Charlie Parr, Bob Dylan, Dave Van Ronk, Townes Van Zandt, Kelly Joe Phelps … Et bien d’autres. Mais j’écoute de tout, en ce moment, j’écoute énormément un rappeur suédois du nom Roffe Ruff.

Qu’est ce qui te motive dans la musique ? Est-ce un mode d’expression ? Une manière de partager tes émotions ? De livrer un message ? (Le nom de l’EP est assez symbolique : Aiming Doves (Viser les colombes)

Ma musique est définitivement un moyen d’expression mais c’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour aller à la rencontre des gens. Jouer sur scène est une sensation incroyable, un moment de clarté et de partage que je ne pourrais expliquer. Je fais de la musique pour communiquer avec les gens !

Quel est le morceau le plus personnel de ton EP ? 

Je ne peux en choisir un ! Tous les morceaux me sont très personnels. Je suis très heureux de l’ensemble de l’EP, je n’ai aucun regret. Chacun des morceaux est une petite part de moi.

Quels sont les prochaines étapes pour WeaVeR ? (Un autre EP, un album, des concerts…?)

J’espère tout d’abord, multiplier les scènes et découvrir de nouveaux endroits. Je vais faire de nombreux festivals en Suède. Je vais aussi enregistrer mon prochain EP ”Destined To Fail, But Desperate To Try”, qui devrait sortir bientôt.

Pour finir WeaVeR, que fais-tu de tes temps libre ? 

Temps libre ? Musique ! Je joue de la guitare dans un groupe appelé « The Diamond Man Clan » et  je joue aussi avec Hampus Carlsson un chanteur Pop suédois. Après tout ça, je n’ai pas beaucoup le temps pour le reste. Ma vie c’est la musique !

 

Weaver en Live dans des sessions privées à Göteborg


 

Pour plus de Weaver :

Son site officiel : http://www.wvr.nu/

 



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.