Chaussures à talon

Un petit pas pour la femme, un grand pas pour l’inutilité

les femmes et les louboutins

Bruillant, sonnant et trébuchant… Le sol, je percute. Je suis ce lien entre le sommet et ta chute.

Je donne de la hauteur, j’affine, je galbe, je transfigure. En d’autres mots, je te donne de l’allure.

Rite de passage, je suis à la fois un calvaire et l’objet de tes désires. M’utiliser est loin d’être une partie de plaisir.

Je prends souvent mon pied en soirée. Laisse-moi te faire danser.

Je suis l’atout charme dans les grandes occasions. Je compense ton manque d’imagination.

Je marque le monde de mon empreinte et fais l’objet de quelques plaintes.

Prendre mes jambes à mon cou…Moi, pas du tout !

J’avance fier, je roule des mécaniques même si parfois je suis pathétique.

Certains me voient comme un symbole d’élégance, d’autres de véritable inconscience.

Loin d’être terre à terre, je donne des vertiges. J’aime la douleur que je t’inflige.

Je fige mes adorateurs dans des clichés, ramenant l’humain à cet inutile objet.

Je suis un sacrifice pécuniaire et physique… A tes yeux je suis magnifique.

Je meurtris, je tords, je broie mais ne perd jamais de mon éclat.

J’aiguille les démarches et ne laisse pas place à l’erreur. J’ai toujours imposé de la rigueur.

Depuis la Grèce Antique, je fais des émules. Rarement, je ne recule.

Auparavant, objet des puissants, je me suis fait accessible. Je suis créateur d’émotions pour les plus sensibles.

JE SUIS…. LE TALON.

Le talon




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.