balle dans le trou

Un trou d’amour

trou d'amour

Est-ce que tu t’ es déjà demandé ce que tu voulais vraiment faire dans la vie ?

Bah écoute ! Depuis peu, j’ai répondu à cette question qui me tourmentait depuis tout petit. Rappelle toi, on l’a tous vécu, une maîtresse d’école peu inspirée fait un tour de classe demandant à chacun : «Tu veux faire quoi quand tu seras plus grand ?».

Je me suis toujours senti con face à cette question. Je disais un truc bateau genre médecin, avocat ou pompier, tout le monde veut être médecin, avocat ou pompier… Ceux qui ne le veulent pas non rien compris.

Mais maintenant tout s’est éclairci, JE SAIS ENFIN. C’est la seule chose que j’ai envie de faire, la seule chose qui me rend heureux. Je rêve, je pense, je mange uniquement pour ça.

J’y mets toute mon énergie, tout mon être, toute mon âme, tout mon corps et plus encore. Ce n’est pas toujours facile mais aujourd’hui, j’en suis sûr, j’en suis persuadé, je suis fait pour ça.

Rien ne me rend plus heureux. Rien n’est plus jouissif. Cela me transcende, ça me transporte.

Je ne dors plus. Les yeux injectés de sang. Je suis comme dans un état second. Je ne vis que pour ça.

Lorsque j’en suis à proximité, à un doigt…Ma vue se trouble, mes mains tremblent, ma respiration se fait plus rapide, mon palpitant bat à mille, mes jambes flagellent. Le doute m’envahit. Et si je n’y arrivais pas ? Mes sentiments se mêlent de peur et d’excitation.

Je regarde avec beaucoup d’appréhension cette fragile zone soigneusement tondue qui s’offre à moi. Je l’analyse, je l’étudie, je la scrute, je cherche à en connaître toutes les subtilités. Chaque aspérité est passée au crible. Une fois décidé, je prends mon élan et je me lance, je la traverse, je donne un coup sec et franc.

A chaque fois que je la vois lentement glisser et rentrer,  mes sens sont en ébullitions. Une sensation de vertige s’empare de moi. Un putain de shoot d’adrénaline, un cocktail de dopamine et d’endorphine en intraveineuse.

Je suis au 7ème ciel !

Le plaisir de la voir rentrer est incomparable. Et ce petit bruit lorsqu’elle touche le fond est pour moi la rançon de l’amour que je lui porte.

Tu l’as compris, j’ai une obsession pour le trou, du 1er au 18ème, cette petite cavité est un puits d’inspiration pour moi.

C’est pourquoi devenir golfeur était une évidence. Je suis né pour enquiller, pour la rentrer encore et encore.

Le golf m’a touché en plein cœur, ce n’est plus de l’amour, c’est de la rage.

True Love…




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.